Election présidentielle : 21 propositions de l’Ordre des architectes

- par Conseil national de l'Ordre des architectes. Présidentielle et législatives

Les architectes  soumettent  21 propositions aux candidats à la présidentielle. En toute responsabilité, ils veulent répondre par leurs compétences et par l’éthique de leur profession aux attentes de nos concitoyens pour un cadre de vie écologique, pour une qualité architecturale et urbaine qui exprime notre culture commune dans toute sa diversité de ses besoins.

Lire la suite

La révolution numérique : un potentiel de développement équilibré et partagé de nos territoires

- par Jean-Michel Daquin, président de l’Ordre des architectes d’Île-de-France. Comment fabriquer la ville ?, Transformons nos métiers !

En 2015, la Stratégie nationale pour l’Architecture a défini trois axes d’action pour l’avenir de l’architecture : « développer », « sensibiliser », « innover » avec un objectif affirmé : faire évoluer les pratiques architecturales pour répondre aux défis d’un monde qui change. Evolution des modes de vie, des mobilités, vieillissement de la population, révolution numérique, préservation de la planète : les mutations sociologiques et technologiques s’accélèrent ; elles modifient en profondeur les besoins et les manières d’aménager les Villes et les territoires.

Lire la suite

« Pour s’améliorer, il faut changer »

- par Jean-François ESPAGNO. Transformons nos métiers !

Notre (beau) métier traîne 3 problèmes majeurs :
1.    Les 2/3 de tout ce qui se construit nous échappent, ce qui est un échec lourd de notre profession.
2.    Notre créativité est bridée par les règlements d’urbanisme stupides (je pense essentiellement aux articles 11 des PLU), qui s’appliquent de la même façon aux architectes, professionnels de la conception architecturale, qu’à n’importe quel néophyte en la matière. C’est catastrophique pour la qualité publique de la conception architecturale et humiliant pour les architectes.
3.    Nous sommes jugés responsables de tout et de n’importe quoi – et de n’importe qui – ce qui est inacceptable et, là aussi, humiliant. Nous ne sommes pas des mules que l’on peut charger à l’envi.

Lire la suite

La rénovation, ce marché délaissé par les architectes

S’il est une profession particulièrement en mesure d’apporter un regard différent et porteur de plus value aux rénovations énergétiques c’est bien celle d’architecte. Paradoxalement, peu d’entre eux envisagent une réponse adaptée et pérenne aux défis que posent la nécessaire rénovation de masse seule apte à répondre aux objectifs de réduction de gaz à effet de serre en 2050.

Lire la suite

Vers une nouvelle gouvernance territoriale

Tout d’abord, notons que la finalité de l’acte de construire reste un bâtiment concret solide et sûr. D’autre part l’essentiel du besoin de bâtir est celui du logement. Ce besoin n’est pas obligatoirement satisfait par le marché. Or le logement n’est pas à proprement parler une marchandise quand il s’agit de l’attribuer à des personnes.

Lire la suite

Une sous-utilisation du potentiel des architectes

Comment fabriquer une ville responsable en maintenant un juste équilibre entre acteurs publics et privé ? Il y a indéniablement, de la part du politique, un abandon de pouvoir sur les questions urbaines qui participe d’une idéologie profondément mercantile jugeant qu’un marché régulant les intérêts individuels, produit  « naturellement » de l’intérêt public, mieux que le débat politique.

Lire la suite

« #UTILES ! » : lancement des Universités d’été de l’architecture 2017

Les 3ème Universités de l’architecture organisées par l’Ordre sont ouvertes sur Internet ! Sous le titre « #UTILES ! », cette 3ème édition s’intéresse à la fabrique de la ville et à la transformation du métier d’architecte dans une économie numérisée. Participez dès maintenant !

Lire la suite